Le SMEA, dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, a réalisé des études sur l’analyse des 10 captages d’eau potable du département de l’Allier, identifiés comme prioritaires par rapport à leur vulnérabilité (pollution par les nitrates et/ou pesticides). Quatre captages sont localisés dans le périmètre du Pays en Sologne et Bocage Bourbonnais et 6 sur le territoire du Pays de Vichy Auvergne.


Ces études ont abouti à la définition de ZAP (Zones d’Actions Prioritaires), et à la nécessité sur ces secteurs, pour améliorer la qualité de l’eau, de mettre en application un dispositif dit « captages prioritaires » qui portera sur des actions agricoles et non agricoles. Le programme d’actions sur le volet agricole sera porté par la Chambre d’Agriculture de l’Allier.
Le SMEA a décidé d’être maître d’ouvrage pour le dispositif « non agricole » et, ce, pour le compte de  l’ensemble des syndicats d’eau concernés.
Cette action passe par le recrutement d’un chargé de mission qui est responsable de l’animation pour mettre en œuvre le dispositif d’actions. La durée de l’opération s’étale sur 2 ans et demi, en deux phases : l’une de 2012 à 2013, l’autre de 2014 à 2015.

Coût du projet et plan de financement

Postes de dépensesMontant en €Postes de dépensesMontant en €
Matériel puériculture, animation 24 956.27 FEADER 8 262.07
    Agence de l'Eau 13 770.12
    Autofinancement 5 508.05
  27 540.24   27 540.24

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites